Tags

Related Posts

Share This

Arete E > W de l’Argentine AD – Arete E du Luisin AD+ ( Voie Canicule ) – 062012

Quand faut y aller , faut y aller ! Au lieu de rester planter à matter un match de foot ( ou « concours du meilleur acteur » … c’est pareil ! ) , j’ai opté pour aller faire un match avec la montagne … sans cinéma … là c’est pas possible le cinéma mais l’écran est à 360° , de la 3D sans lunettes , pas de chichi et encore plus de sensations ! mais sans les chips et la bière , ça c’est dommage ! Un loooong week end … encore et encore … plus ça va , plus c’est bon : en résumé : un week-end plein de sensations mais en toute sécurité !

Un week end prévu depuis bien longtemps … pour lequel j’avais une certaine appréhension : monter avec les « grosses » … ( entendre par là : les chaussures de montagne, pas celles de ballade ni les chaussons d’escalade ) dans du 5 n’allait pas être de tout repos. Effectivement, même si je n’ai pas de courbatures ce matin, et que l’attention et l’intérêt  étaient omniprésents pendant toutes les traversées, le mental est un peu fatigué mais heureux ! Samedi encore un lever matinal 4h30 pour un départ à Solalex en Suisse … sans trop tarder on se prépare pour prendre le bus 4×4 qui nous emmène au refuge, au début de la montée de l’arête de L’Argentine. Le brouillard est présent mais sans plus. On s’encorde et c’est parti pour une journée de ballade aérienne ( c’est peu dire ) entre les rappels, l’exposition, les pas d’escalade, la sécurité et l’arête longue de 2 kms … En gros : on prend le Mont Chauffé : on multiplie par 2 la longueur et la difficulté, les photos parlent d’elles même, pas de blabla inutile. TOPO . Données techniques : 9kms au total, 1131m de D+ pour une journée.

La 2° journée n’était pas des moindres non plus : l’Arête E du Luisin. Le week end n’étant pas terminé, il fallait remplir la2° journée … L’idée choisie de cette arête était finalement la meilleure. Malgré une marche d’approche épuisante, l’arête plus raide et tout aussi exposée s’est faite en réversible cette fois avec L. Cette arête « de la canicule » était un peu plus soutenue dans les pas d’escalade, elle était plus raide … et plus courte. 400m d’arête pour 900m de D+ au total de la journée avec une quinzaine de longueurs. Belle expérience de grimpe en grosses. L’arrivée au sommet avec le paysage était superbe ! Mais la descente laisse complètement à désirer : un mélange de roches pourries … Bref : PAS DE COLLECTIVE de club là dedans … surtout pas ! 4,8Kms pour 904m de D+ près des Marécottes.

Une belle expérience … à refaire sans hésiter … dans 3 semaines !

VOICI LES PHOTOS

Elevation Profile

Elevation Profile