Tags

Related Posts

Share This

Via Fet St-Jean d’Aulps – Bbq pleine lune au sommet – Gde voie Chezerys – Nuitée Lac Blanc

Malgré une météo incertaine pour ce week-end et mon annulation de la sortie au Mont Aiguille, nous avons tout de même décidé de sortir … Lisez la suite ( un peu long mais le week-end était rempli … pour pas dire bourré au maxi ).

Un bien long WE s’annonçait là en commençant par vendredi : direction St Jean d’Aulps avec les sacs plein de bouffe et matériel à Bbq pour faire notre repas en haut des Via Fet à la pleine lune, et pendant que certains préparaient le repas, les autres au pas de courses sont redescendus pour remonter par la 2° via fet, un peu plus physique ! Mais quel bonheur d’arriver avec le coucher de soleil et les braises du Bbq ! Une jolie soirée qui s’est terminée tardivement. Et après 4h de dodo … lever 5h pour préparer le sac du week-end ( oui ça s’appelle l’organisation de dernière minute ) et direction Tully pour rejoindre les compères et …. non ! pas direction Cham parce que je me suis rendu compte que mon sac de couchage pour le bivouac était à la maison … Petit retour rapide et direction Cham tous les 4 : au programme : gde voie « bleue » des dalles 5C ( suis très content d’avoir passé les passages techniques en tête malgré les appréhensions car les points sont plus espacés qu’ailleurs, ceux où j’avais débuté l’escalade avec Mariooooooo mon Maître et où mon souvenir était resté bloqué dessus ), les 2 cordées ont évolué au rythme des changements de « tête » et après une petite frayeur sur la 2° cordée, tout le monde est arrivé en haut avec un « fucking » sourire et la bouffe de midi , qu’on a partagée avec un chocard à bec jaune. Merci à C. pour le fromage et le reste … Décidément, si on l’avait pas, faudrait l’inventer : « Miss Je profite de la vie à donf » ! La suite de la montée avec les sacs TRES TRES lourds ( plus lourd que ceux qu’on avait à la Réunion ) , lourds à cause du matériel de camping et bouffe, s’est faite lentement, le passage des échelles pour la montée au Lac Blanc nécessitait une attention particulière à cause du poids du sac. Les névés se sont multipliés jusqu’à finir les 150m derniers mètres de D+ les pieds dans la neige … Nous avions décidé de dormir la haut quoi qu’il en soit ! Le refuge d’hiver était ouvert …. et le choix du lieu de roupillage s’est fait rapidement : DEDAAAAANS ! Ce qui nous a permis de passer une belle soirée tous les 4 avec une vue imprenable sur tout le massif du Mt Blanc : du Glacier du Tour jusqu’au Gouter en passant par Argentière, la Verte, les Drus, les Jorasses, La Dent du Géant, et le Mont Blanc … superbe panorama visuel avec un apéro du genre « bordel c’est unique ce genre de moments », seuls et peinards … Le lever le lendemain fut un peu plus dur, aussi dur que le sol du refuge ! C’est tous avec les yeux gonflés que nous avons fait le pti déj et préparer les sacs pour la redescente … Les nuages étaient bien présents et la vue bouchée … Nous avons pris le chemin du col des Montets pour rejoindre la tuture et direction les paroies-école de Sevroz … où nous avons pu admirer ( ou plutôt angoisser et sourire en même temps ) en voyant A. et S. se prendre une rincée sur les 2 longueurs ( les cordes sont encore mouillées ce matin ! ). Encore un week-end … c’est dingue, je n’arrive jamais à dire comment je ressens cela … peut-être à cause du fait que ces moments sont uniques et qu’il vaut mieux les vivre qu’en parler, je ne sais pas ! Mais c’était beau , voilà ! En attendant la suite des photos d’A. :  ICI LES PHOTOS